collant


collant

collant, ante [ kɔlɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. m.
• 1572; de coller
I
1Qui est fait pour coller, adhérer. Papier collant, recouvert d'une couche de colle. ⇒ adhésif, autocollant, gommé.
2Qui adhère comme de la colle. Une purée, une bouillie collante. visqueux . Du riz collant, trop cuit. Avoir les mains collantes. gluant, poisseux.
3Fig. (Personnes ) Dont on ne peut se débarrasser (présence, contacts, requêtes). importun, sans-gêne; crampon, glu (cf. fam. Pot de colle). Encore là ! il est collant ! « Il y en a qui sont collants... Pas moyen de s'en débarrasser » (Queneau).
II
1(1812) Qui épouse les formes du corps (vêtements). ajusté, moulant. Pantalon, pull collant.
2 N. m. Maillot, pantalon collant en maille, pour la danse, le sport ( body, caleçon).
Sous-vêtement féminin qui unit bas et culotte. Enfiler un collant, une paire de collants, des collants. « Pas de collants ! C'est une femme de l'élite ! Des vrais bas pour obsédés sexuels » (San-Antonio ). « La plus attirante créature du monde est morte, en collant... » (Sollers).
⊗ CONTR. 1. Discret. — Ample, bouffant, large, 3. vague.

collant nom masculin Vêtement extensible couvrant la partie inférieure du corps, et utilisé pour des activités artistiques ou sportives. Sous-vêtement féminin de cette forme porté en guise de bas. ● collant, collante adjectif Se dit d'une substance gluante, poisseuse, qui peut adhérer, coller à quelque chose ou de ce qui en est couvert : Une boue collante. Avoir des mains collantes. Se dit du riz, des pâtes trop cuits dont les éléments sont agglutinés les uns aux autres. Se dit d'un vêtement qui épouse étroitement les formes du corps ; moulant. Familier. Se dit de quelqu'un d'importun, d'ennuyeux, dont on ne peut se débarrasser : Qu'est-ce qu'il peut être collant, celui-là !collant, collante (expressions) adjectif Papier collant, papier enduit de colle sèche sur une de ses faces, pour être collé quand on le mouille. ● collant, collante (synonymes) adjectif Se dit d'une substance gluante, poisseuse, qui peut adhérer, coller...
Synonymes :
- adhésif
Se dit d'un vêtement qui épouse étroitement les formes du...
Synonymes :
- ajusté
- serré
Familier. Se dit de quelqu'un d'importun, d'ennuyeux, dont on ne peut...
Synonymes :

collant, ante
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui colle, qui adhère. Papier collant.
d2./d Fig. Qui moule, dessine les formes (vêtements). Jupe collante.
d3./d Fig., Fam. Dont on ne peut se débarrasser. Qu'est-ce qu'il est collant, celui-là!
(En parlant d'un enfant, d'un animal familier.) Qui recherche exagérément l'affection. Syn. (Québec) colleux.
d4./d (Québec) (En parlant de l'air, de l'atmosphère.) Chaud, humide et causant de l'inconfort. C'est collant aujourd'hui.
Neige collante, molle, fondante, facile à modeler en boule.
rII./r n. m. Sous-vêtement très ajusté, couvrant le bas du corps des pieds à la taille. Des collants fins. Syn. (Québec) bas-culotte, (Belgique) panty.

⇒COLLANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.— Part. prés. de coller.
II.— Adjectif
A.— Qui colle, qui adhère comme de la colle. Une matière collante, la boue noire et collante, une terre collante :
1. ... cela s'épaississait vers moi, si bien que je marchais presque enfonçant des quatre pattes dans cette vase collante, et sur mon dos continuellement ruisselait une pluie chaude, sucrée, fétide.
FLAUBERT, La Tentation de St Antoine, 1849, p. 372.
Papier collant. Papier enduit de colle sèche sur l'une de ses faces, et que l'on mouille de manière à le coller sur quelque chose. On ne voit que des points noirs de tous les côtés comme des mouches sur du papier collant (CLAUDEL, Le Soulier de satin, 1929, 4e journ., I, p. 850).
B.— P. anal.
1. [En parlant des vêtements] Qui dessinent les formes du corps en les moulant étroitement. Un costume collant, un corsage collant, des bottes collantes; le pantalon collant (REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 78) :
2. ... il est impossible de ne pas trouver Juliette séduisante comme une dactylo de cinéma : cheveux soyeux, longs cils, élégance naturelle dans un modeste chandail collant, une jupe très courte et des talons très hauts... D'ailleurs elle est vraiment dactylo, et dactylo de premier ordre.
E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 9.
2. [En parlant d'une pers.] Dont il est difficile de se débarrasser, importune, ennuyeuse :
3. D'ailleurs, je suis sûr qu'il y a des tas de types qui viennent vous faire du plat, sous prétexte de s'amuser avec cet ustensile. — Ça c'est vrai. Il y en a qui sont collants... pas moyen de s'en débarrasser. Et bêtes par-dessus le marché ... et bêtes...
QUENEAU, Pierrot mon ami, 1942, p. 25.
III.— Substantif
A.— Maillot d'acteur, de danseur, de gymnaste qui s'applique étroitement sur la forme du corps; pantalon étroit que moule uniquement la jambe et la cuisse. Un acteur serré dans un collant; des collants sombres; formes modelées dans un collant (E. DE GONCOURT, La Maison d'un artiste, 1881, p. 166) :
4. Mais leur nombre même [des gymnastes] prouve l'enthousiasme que suscite toujours chez les jeunes la vieille « gym » de nos aïeux, qui peut-être ne s'exécute plus en « collants » noirs, comme jadis, mais qui n'a tout de même pas encore adopté le « short »...
L'Œuvre, 27 févr. 1941.
B.— Spéc., le plus souvent au plur. Sous-vêtement féminin composé d'une culotte et de bas en une seule pièce. Une paire de collants; des collants de couleur, du soir, pailletés, à arabesques :
5. Beaucoup de choses ont changé en une décennie. Entre 1950 et 1960, corsets, gaines et jarretelles retenaient 98% des bas. Puis, petit à petit, on se mit à les bouder au profit d'un nouveau-venu : le collant. Que s'est-il donc passé? Rien de moins qu'une révolution dans la maille. L'impératrice Joséphine l'avait devancée à sa manière : ne supportant pas les jarretières sous ses robes moulantes et transparentes elle se faisait tricoter, à l'époque, des collants sur mesure.
Que choisir? nov. 1975, n° 101, p. 10.
Rem. À signaler le composé récent autocollant, subst. masc. ,,Vignette pouvant être collée sur une surface quelconque sans humidification préalable, et dont la substance collante est protégée par un film qui peut être retiré au moment de l'emploi`` (Conseil international de la lang. fr., janv. 1974). Tous les gosses (...) traînent des cabas pleins de prospectus, de dépliants, de magazines, de posters, d'autocollants (Papier, carton et cellulose, déc. 1973, n° 12, p. 37).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1835-1932. Fréq. abs. littér. :244. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 244, b) 555; XXe s. : a) 445, b) 263. Bbg. SAIN. Lang. par. 1920, p. 138. — SOURNIA (J. Ch.). Les Anglicismes méd. Banque Mots. 1972, n° 4, p. 219.

collant, ante [kɔlɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. m.
ÉTYM. 1572; p. prés. de coller.
1 Qui adhère, qui colle. Adhésif, conglutinant, gluant, poisseux, visqueux. || Marcher difficilement dans une boue collante.Loc. || Papier collant (→ Appui, cit. 17) : papier enduit de colle sèche sur une de ses faces, qui adhère si on la mouille.N. m. Ruban adhésif (terme proposé pour remplacer scotch). aussi Adhésif; autocollant.
2 (Vêtements). Qui s'applique exactement sur une partie du corps. Ajusté, étroit, serré. || Un pantalon collant. || Une robe collante moulait son corps.
1 (…) ces femmes en robe collante, aux joues découvertes, aux beaux yeux fixes, accoutumées aux hardiesses du regard, semblent toutes singulières dans ce monde universellement voilé.
E. Fromentin, Une année dans le Sahel, p. 31.
N. m. (1860, in D. D. L.). || Un collant : pantalon, maillot collant. || Danseuse en collant.
Sous-vêtement, vêtement composé d'une culotte et de bas en une seule pièce. || Le collant, entre 1950 et 1970, a progressivement remplacé la gaine, les jarretelles.
2 Il est là, en train de se passer le collant de skis (sic) de Marie-Noire. Elle le lui a prêté. Comme ça il aura bien chaud.
Aragon, Blanche…, II, VII, p. 291.
3 Il s'excite, ce siècle, par voie d'affiches, de livres, de films, d'articles de journaux, de mini-jupes, de bottes, de collants.
P. Guth, Lettre ouverte aux idoles, Sheila, p. 89.
3 Fam. (Personnes). Qui est importun, indiscret et ennuyeux, dont on ne peut se débarrasser. Importun. || Ce qu'il est collant ! (→ Pot de colle). || Il est collant comme la glu (→ Poisse, colle de pâte).
4 (…) il y a des tas de types qui viennent vous faire du plat, sous prétexte de s'amuser avec cet ustensile.
— Ça c'est vrai. Il y en a qui sont collants… Pas moyen de s'en débarrasser. Et bêtes par-dessus le marché… Et bêtes…
R. Queneau, Pierrot mon ami, éd. L. de Poche, p. 22.
5 (…) c'est affreux de connaître tant de gens, ils surgissent à chaque instant de partout, obséquieux, anxieux, collants, regards qui s'accrochent, mains tendues (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 165.
CONTR. Sec. — Bouffant, large. — Discret.
COMP. Autocollant, thermocollant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • collant — collant, ante (ko lan, lan t ) adj. Qui colle.    Pantalon collant, pantalon si juste qu il dessine les formes. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    COLLANT. Ajoutez :    S. m. Un collant, un pantalon collant. •   Les hommes portent l habit bleu barbeau …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • collant — collant, e adj. Importun, dont on ne peut se débarrasser : Ce qu il est collant, c t emmerdeur ! …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • collant — /kɔ lã/, it. /kɔ l:an/ s.m., fr. [part. pres. di coller incollare ]. (abbigl.) [indumento, spec. femminile, che ricopre il corpo dai piedi alla vita, generalm. di nailon, molto leggero, elastico e trasparente: portare il c. ] ▶◀ ‖ calzamaglia,… …   Enciclopedia Italiana

  • collant — s. m. 1. Fato de malha de bailarina. • collants s. m. pl. 2. O mesmo que colãs. • Plural: collants.   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • collant — /fr. kɔˈlã/ [vc. fr., propriamente part. pres. di coller «incollare», da colle «colla»] s. m. inv. (est.) calzamaglia …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Collant — Collants Femme avec des collants Exemple de collants noirs pour femmes. Les collants …   Wikipédia en Français

  • collant — col·lant s.m.inv., agg.inv. ES fr. {{wmetafile0}} 1. s.m.inv., spec. al pl., indumento femminile di tessuto sintetico, sottile e trasparente, formato da due calze tenute insieme da una mutandina dello stesso tessuto: un paio di collant grigio… …   Dizionario italiano

  • COLLANT — ANTE. adj. Qui colle. Il s emploie surtout dans cette locution, Pantalon collant, Pantalon fort juste et qui dessine les formes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • collant — adj., gluant, (ep. de la terre mouillée). Fra. Ça colle : yè collant marga // margache (Cordon.083), R.2 vlat. (gaulois) Sav.margila <marne>. E. : Visqueux, Poisseux. A1) être gluant, coller, (ep. de la terre mouillée) : margachî vi. (083) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • collant — {{hw}}{{collant}}{{/hw}}Indumento femminile in un unico pezzo, formato da due calze unite da una mutandina …   Enciclopedia di italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.